24/09/2013

Le droit de vote est un privilège; il faut en profiter!

Dans le cadre de cette campagne électorale pour le Grand Conseil, il m’est arrivé d’entendre les remarques suivantes de la part de certaines personnes :

- « Je ne suis pas très politique en général, donc je ne vote pas » ;

- « J’ai balancé tout le matériel de vote à la poubelle » ;

- « Vous savez, moi, les petits bonhommes (les députés), ça ne m’intéresse pas trop… »

Il ne m’appartient bien entendu pas de juger la pertinence de ces remarques.

Toutefois à chaque fois, j’explique à mon interlocuteur que le fait de ne pas voter, c’est laisser le pouvoir de décider aux autres.

J’explique aussi que le fait de pouvoir voter est une chance, un privilège et que certaines personnes aimeraient bien être à leur place.

Je me suis rendu il y a quelques semaines à Berlin et suite à ce voyage j’ai regardé quelques reportages sur le mur de Berlin, notamment au sujet des personnes qui ont risqué leur vie pour fuir le régime communiste et pour pouvoir vivre en liberté.

Certains ont creusé un tunnel sous le mur, d’autres ont construit des avions pour passer à l’Ouest avec toujours le même objectif : la liberté.

En Suisse, nous vivons libres et ce depuis longtemps.

Nous avons le droit de vote, le peuple est souverain, il peut élire ses représentants, proposer des modifications constitutionnelles au niveau fédéral et refuser des lois qui ne lui conviennent pas.

Certains de nos concitoyens ne se rendent pas compte de la chance que nous avons de pouvoir nous prononcer régulièrement sur des sujets divers.

Peut-être que le peuple est trop souvent consulté et qu’il y a parfois une overdose de scrutins comme ce sera le cas cet automne.

Peut-être.

Je pense toutefois que les personnes qui s’en plaignent ou qui déclarent fièrement qu’elles ne votent jamais, devraient penser aux personnes qui se battent ou qui se sont battues pour la liberté et pour le droit de vote.

Ce qui est une évidence, un acquis, une chose due pour les uns, est un rêve très lointain et inatteignable pour les autres.

Le droit de vote est un privilège ; il faut en profiter !

 

Andreas Dekany, candidat au Grand Conseil sur la liste No 3 PLR

11:26 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.