08/12/2016

Vive le Grand Genève! (Ma conception du Grand Genève)

À la fin du mois de septembre 2016, j’ai eu la chance de faire partie d’une délégation franco-suisse qui a fait un voyage à Paris et qui a visité l’Assemblée Nationale et le Sénat.

Nous étions invités par Madame Virginie DUBY-MULLER, Député de la Haute-Savoie et par Monsieur Cyril PELLEVAT, Sénateur de la Haute-Savoie.

Nous avons pu voir les ors de la République de l’intérieur, ce qui était passionnant et très instructif.

Lors de ce voyage, nous étions 17; il y avait des personnes de la France voisine, des Genevois, ainsi qu’un ou plusieurs Vaudois, je ne sais plus exactement.

Je serais toutefois incapable de dire précisément quel était le lieu de domicile ou quel était le lieu d’origine de chacune de ces personnes.

C’est au moment où nous avons dû montrer nos passeports et nos cartes d’identité, lors de l'accès aux différents bâtiments officiels, que je me suis fait la réflexion : « lui, est français" ou "il est suisse ».

Toutefois, en y repensant, je me suis dit que l’origine des personnes ayant fait partie de ce voyage n’avait finalement strictement aucune importance et je pense que c’est précisément cela le Grand Genève, en tous cas dans ma conception.

Les frontières étatiques et cantonales n’ont aucune importance et ce qui compte, c’est que les habitantes et les habitants de cette région aient des synergies communes et des buts communs.

Je me suis d’ailleurs rendu compte de cela en allant à l’inauguration de la Mairie d’Arthaz Pont-Notre-Dame en Haute-Savoie il y a quelques semaines.

A cette occasion, je me suis d’ailleurs dit que, si elle avait eu lieu dans le Canton de Genève, cette inauguration n’aurait pas été bien différente et j’ai même failli oublier que je me trouvais dans un autre pays.

J’ai eu l’occasion de rencontrer un certain nombre d’entrepreneurs, de travailleurs et de politiciens de l’Ain et de la Haute-Savoie ces derniers temps, j’ai beaucoup d’affinités avec ces personnes et c’est dans ce contexte que j’ai ressenti ce qu’est, en tous cas dans ma conception, l’esprit du Grand Genève.

Donc, en un mot comme en cent :

Vive le Grand-Genève !

 

Andreas Dekany

 

PS : Voici le lien pour avoir plus d’informations sur le Grand Genève :

 

http://www.grand-geneve.org/

 

15:31 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Dans le Grand Genève 3, il n'y a que les cons qui sont astreints à 145 jours d'école de recrues et 6 cours de répétitions de 19 jours chacun.

Écrit par : dindon | 09/12/2016

Quels louanges pour un machin qui n'existe pas sauf dans la tête des politicards en mal de reconnaissance et de publicité. Au fait, quand une votation sur ce truc aura lieu ? Car pour le moment ce n'est que virtuel et coûte un paquet de fric aux contribuables genevois et vaudois et pas un rond aux français, au contraire, cela leur rapporte !!

Écrit par : Miloslav Leku | 09/12/2016

Les commentaires sont fermés.