Il était une fois: le Walkman de Sony

Dans le cadre du quatrième texte de la série « il était une fois », j'ai eu envie d'écrire à propos d'un appareil qui a profondément marqué les années 1980.

Il a été commercialisé pour la première fois en 1979 par la société japonaise Sony, sous le nom « TPS-L2 Cassette Player ».

Il a d’abord été appelé « Soundabout » aux États-Unis, « Stowaway » en Grande-Bretagne et « Freestyle » en Suède.

C’est l’ancêtre de l’I-Pod d'Apple.

Je veux bien entendu parler du Walkman, qui a révolutionné notre manière d’écouter de la musique (des cassettes audio), il a permis de le faire n’importe où, sans déranger les autres, grâce à un appareil, pratique, léger et aisément transportable.

Le Walkman de Sony a eu un succès fulgurant dans le monde entier, plus de 400 millions auraient été vendus, selon son producteur.

Il a été développé puis commercialisé sous l’impulsion d’Akio Morita, le co-fondateur de Sony, qui avait envie d’écouter de la musique classique et des opéras, lors des nombreux voyages en avion qu’il devait effectuer.

Il convient de mentionner qu’un certain Andreas Pavel, qui avait fait breveter un lecteur de cassettes stéréo en 1972, a par la suite attaqué Sony en justice, ce qui a engendré une bataille juridique qui a duré plusieurs années.

Un accord extrajudiciaire a finalement pu être trouvé et Andreas Pavel a été reconnu comme étant l’inventeur du Walkman.

J’ai également eu la chance de posséder cet objet incontournable des années 1980, le mien était assez épais, de couleur noire et grise.

Le modèle que j’ai toujours rêvé d’avoir (et que je n’ai malheureusement finalement jamais eu), est le Walkman Sports jaune poussin, qui est sur la photo d’illustration du présent texte.

Je me souviens que j’allais tous les jours à la Placette après l’école, pour l’admirer, il était dans une vitrine fermée à clé.

Je me rappelle aussi, que le must était d’avoir le modèle « auto-reverse » qui évitait de devoir retourner la cassette dans le lecteur.

Le Walkman a eu son heure de gloire dans les années 1980 et les années 1990.

Il est ensuite tombé en désuétude, après le lancement sur le marché d’appareils de la taille d’un paquet de cartes (ou de cigarettes), qui pouvaient contenir toute notre bibliothèque musicale.

Le plus célèbre d’entre eux est évidemment l’I-Pod d’Apple, commercialisé dès 2001, sous l'impulsion du regretté Steve Jobs.

Comme cela arrive très souvent, une innovation en chasse une autre.

Un produit qui a été incontournable à un moment donné, peut tout à coup devenir totalement démodé, car un autre produit beaucoup plus performant et pratique a été inventé.

J’aurai l’occasion de donner d’autres exemples dans mes prochains textes.

Sony a logiquement dû arrêter la production de l’appareil qui lui a tant rapporté et qui a fait connaître la marque dans le monde entier.

Il est par ailleurs admis, que le Walkman a, en quelque sorte, été l’ambassadeur dans le monde, des produits japonais.

Je l’ai déjà évoqué, le Walkman a révolutionné notre manière d’écouter de la musique, il est l’ancêtre de l’I-Pod d’Apple et il a été le précurseur d’innovations importantes.

C’est avec une certaine nostalgie que je me suis remémoré cette époque.

J’écoutais des cassettes audio, grâce à mon Walkman de Sony, dans la voiture, dans le train, dans l’avion, dans la rue ou chez moi.

C’était il n’y a pas si longtemps, c'est comme si c'était hier.

 

 

Andreas Dekany

Lien permanent 4 commentaires

Commentaires

  • Et bientôt vous pouvez écrire sur les cabines téléphoniques avec cette petite nostalgie comme vous avez décrit le « Walkman ». Bonne idée, bravo!

  • Merci, Cher Monsieur, pour ce billet! Il me reste encore, dans un carton quelque part, mon dernier Walkman, un modèle Sony beige métallisé autoreverse, ainsi que mon vieux stock de cassettes audio! Je ne jurerais pas que ces cassettes soient encore audibles, la bande étant assez fragile...

    J'ajouterais un petit rappel concernant le Discman, apparu dans les années 1990 et permettant d'écouter des CD sur le même principe que le Walkman. J'en utilise toujours un, un modèle Philips, d'ailleurs! Bien à vous!

  • Mr Robot/ Elliot en avait un aussi ;-)

  • C’est l’ancêtre du "CD Walkman" ou Discman (Lecteur CD portable).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discman

    Il y en a encore en vente, tel que le Searick 1000mAh Compact Personal Rechargeable CD Player avec prise USB.

    Et il y a également des modèles qui font graveur CD compatible ordinateur, voir Blu-ray.

Les commentaires sont fermés.